Biographie des créateurs finalistes

Des matériaux aux symboles, les créateurs sont allés puiser leurs inspirations au cœur des codes de la marque. Voici les 9 créateurs retenus pour confectionner une silhouette :

Biographie des créateurs finalistes

Des matériaux aux symboles, les créateurs sont allés puiser leurs inspirations au cœur des codes de la marque. Voici les 9 créateurs retenus pour confectionner une silhouette :

  • Catarina Ferreira

    Catarina Ferreira

    Catarina Ferreira, finaliste des Etoiles Mercedes-Benz

    Catarina Ferreira

    Catarina est diplômée de l’Ecole de Mode de Porto (EMP) et de l’Ecole Supérieure des Arts et du Design (ESAD). En 2012, elle était la plus jeune créatrice à se présenter à la 20ème édition du concours de mode de Mittelmoda en Italie et elle termina à la 3ème place de la 39ème édition de Modtissimo. 

    En 2013, elle est nommée par le journal Diário de Notícias comme l’un des 13 talents portugais sur lesquels il faut garder un oeil, cette même année elle a exposé son travail à la 40ème Edition de ModaLisboa et a remporté le Concours Européen des Jeunes Créateurs.

    En 2014/2015, elle a créé deux collections pour la marque Marques Almeida. Elle a travaillé récemment comme assistante designer pour le Studio Xiao Li, où elle a aidé pour la création et le développement de la collection Printemps/Eté 2017.

  • Clara Daguin

    Clara Daguin

    Clara Daguin, finaliste des Etoiles Mercedes-Benz

    Clara Daguin

    Clara Daguin, était en 2016, finaliste du prestigieux Festival de Hyères dédié aux jeunes créateurs émergents. Clara Daguin a terminé son Masters of Fashion Design à l’ENSAD à Paris et détient un Baccalauréat en Beaux-Arts en Design Graphique de CCA à San Francisco. La croissance dans la Silicon Valley a eu un effet profond sur son processus créatif. 

    Vivre à proximité de nombreuses entreprises technologiques, pour certaines les plus influentes au monde, a approfondi son besoin d’aspect artisanal et humain dans la conception et l’innovation. Pour elle, il est essentiel de maintenir en vie et en évolution le savoir-faire manuel dans un monde aujourd’hui dominé par la technologie. La jeune créatrice est basée à Paris.

  • Edeline Lee

    Edeline Lee

    Edeline Lee, finaliste des Etoiles Mercedes-Benz

    Edeline Lee

    Canadienne basée à Londres, Edeline Lee est diplômée de la Central Saint-Martins. Apprentie chez Alexander McQueen et John Gallio, elle a travaillé chez Zac Posen à New York et comme chef designer chez Rodnik à Londres. 

    En 2014, elle sort sa collection éponyme dont toutes les pièces sont faites à la main en Angleterre.

    Sa volonté ? Créer pour la « femme du futur ». Ses collections sont portées par Alicia Vikander, Taylor Swift, Holland Roden et Solange Knowles. Récompensée par le Centre for Fashion Enterprise, elle a été deux fois finaliste du Samsung Fashion & Design Fund et a dernièrement exposé dans la Fashion Space Gallery mais également nominée pour le Breakthrough Womenswear Designer of the Year aux WGSN Fashion Futures Awards. 

    Au Printemps/Eté 2016, elle a fait partie de la London Fashion Week au sein du British Fashion Council.

  • Ludovic Winterstan

    Ludovic Winterstan

    ludovic Winterstan, finaliste des Etoiles Mercedes-Benz

    Ludovic Winterstan

    Passionné de mode depuis l’enfance, Ludovic Winterstan est également épris par l’art et le cinéma. C’est à l’âge de 14 ans, avec « Guernica » de Picasso qu’il se retrouve à travers la beauté des formes, la violence du message, et l’esthétique globale. Après des études de techniques de Mode dans le Sud de la France, il se perfectionne au sein d’ateliers de prêt-à-porter. Il commence à définir son style et s’exprime au travers de plusieurs collaborations artistiques.

    Ludovic quitte alors Marseille pour Paris, où il continue de travailler pour de grandes maisons et donne naissance à ses propres créations de mode mais aussi des courts métrage, comédies musicales, etc.En 2015 et 2016, il sort ses 3 collections « Noir », « Rupture » et « Sanctuaire », chacune à l’image des icônes du cinéma qu’il aime tant, en imaginant des femmes combattantes, à l’élégance parfaite et impose son style si féminin, sombre, poétique.

  • Mazarine

    Mazarine

    Mazarine, finaliste des Etoiles Mercedes-Benz

    Mazarine

    Lauréats du Grand Prix de la Création de la Ville de Paris 2015, Mazarine explore époques inconnues et lieux imaginaires, comme des souvenirs lointains enchevêtrés dans la trame de chaque création.

    Les deux créateurs partagent la même passion des idées, de la matière et créent un univers hors du temps et de l’espace. Sortie de la Central St Martins, Hélène Timsit, entame sa passion de l’ancien chez la collectionneuse d’archives de mode, Anouschka avant un passage en Haute Couture chez Yiqing Yin. Elle y retiendra la science du drapé et du tombé parfait.

    En 2015, elle s’associe à Quentin, diplômé de l’université McGill. Ensemble, ils inventent des collections mêlant vision traditionnelle de la Couture et silhouettes modernes. Une esthétique structurée bercée par le vague, un modernisme teinté de références à l’imparfait, pour habiller des femmes en quête d’élégance désinvolte.

  • Neith Nyer

    Neith Nyer

    Neith Nyer, finaliste des Etoiles Mercedes-Benz

    Neith Nyer

    Francisco Terra quitte sa région natale du Minas Gerais au Brésil à 23 ans, voyage et vit en Europe et en Asie, puis travaille aux Nations Unies. Arrivé à Paris, il se lance dans des études pour devenir designer et intègre Givenchy avant de poursuivre chez Carven. 

    Il retiendra de ces années le goût de la rigueur et une connaissance aiguë du marché. Il fonde Neith Nyer à Paris en 2013. La marque développe une vision du vêtement couture et populaire. Les collections se veulent familières et étranges, destinées à une clientèle cosmopolite qui a le goût du mélange.

  • Quoï Alexander

    Quoï Alexander

    Quoï Alexander, finaliste des Etoiles Mercedes-Benz

    Quoï Alexander

    Originaire de Californie, Quoï Alexander a étudié les Beaux-Arts à l’académie des Arts d’Idyllwild et s’est installé à Londres pour se consacrer à la mode féminine à la Centrale Saint Martins. Sa collection de fin d’études fut sélectionnée comme l’une des 5 meilleures des écoles londoniennes par le Vogue UK, Dazed and Confused et i-D Magazine. 

    Son travail a été vu dans les éditions anglaise et italienne de Vogue, Exhibition magazine, Cosmopolitan France, Garage Magazine, Business of Fashion, Madame Figaro… Il a été sollicité pour confectionner des modèles pour Beyoncé, Naomi Campbell, Tilda Swinton et pour le dernier film du réalisateur Luc Besson. 

    Il a exposé son travail au musée Victoria & Albert de Londres, au conceptstores Front De Mode à Paris et UFO en Californie ainsi qu’au showroom de Fashion Scout.

  • Schepers Bosman

    Schepers Bosman

    Schepers Bosman, finaliste des Etoiles Mercedes-Benz

    Schepers Bosman

    Schepers Bosman est né d’une association entre Sanne Schepers et Anne Bosman. Ils sont tous les deux diplômés de l’ArtEZ Institute of the Arts Arnhem en 2011.

    Etudiante à l’Institut Français de la Mode (IFM) à Paris, Schepers est sélectionnée par le créateur de chaussures, Robert Clergerie, pour continuer ses études à l’école-de-Style dans le sud de la France. En 2011, elle remporte le Lichting G-Star Raw Talent Award. Bosman est quant à lui diplômé de Central Saint Martins en 2014 et gagne le H&M Design Award 2012.

    Pour leurs créations, Ils utilisent des morceaux de vêtements déjà existants qu’ils assemblent, le résultat est assez surprenant et novateur. 

    Leur objectif ? Valoriser cet art de la transformation dans le monde de la mode.

  • Wilfried Lantoine

    Wilfried Lantoine

    Wilfried Lantoine, finaliste des Etoiles Mercedes-Benz

    Wilfried Lantoine

    Diplômé de l’École nationale des arts visuels de La Cambre à Bruxelles, Wilfried Lantoine a rejoint des marques telles que Balenciaga, Matthew Williamson, Nina Ricci et Alexander McQueen. 

    Parallèlement, il a commencé à concevoir des pièces artisanales et uniques pour les clients privés et a décidé en 2014 de lancer sa propre marque de prêt-à-porter éponyme. Les codes conventionnels sont déconstruits et laissent place à la liberté du corps. Les pièces urbaines, élégantes et intemporelles inspirées par la danse et les uniformes composent cette collection mixte haut de gamme. 

    Finaliste du Grand Prix de la Création de la Ville de Paris en 2015, sa marque est maintenant disponible dans le monde entier dans les magasins branchés.