Architecture thermique économe en énergie.

La photo montre les composants de la batterie lithium-ion haute tension du nouvel EQB de Mercedes-EQ.

Architecture thermique économe en énergie.

L'architecture thermique sophistiquée du Nouvel EQB est très efficace : une pompe à chaleur permet d'utiliser la chaleur résiduelle de la propulsion électrique pour le chauffage de l'habitacle, ce qui réduit considérablement les besoins en énergie de la batterie pour le chauffage et augmente ainsi l'autonomie
Un aperçu des mécanismes de fonctionnement de la pompe à chaleur du Nouvel EQB :

  • Réchauffage (Reheat) efficace en énergie avec de l’air recyclé : la forte teneur en air recyclé réduit la quantité d’air frais à chauffer. Afin de réduire le risque d’embuage, le véhicule refroidit l’air recyclé pour le déshumidifier. La chaleur extraite est restituée dans l’habitacle via le condenseur refroidi par eau et l’échangeur de chaleur – la chaleur est ainsi « recyclée ».
  • Utilisation de la chaleur dissipée de la chaîne cinématique électrique.
  • Utilisation de la chaleur dissipée de la batterie haute tension : si la température de la batterie est supérieure à une certaine valeur de seuil, la chaleur dissipée peut être utilisée pour chauffer l’habitacle.