Be my nest

Le pouvoir de l'action

Photos : Copyright Geoffrey Mitre – 2020

La Ligne Droite, le programme d’accompagnement des femmes entrepreneures de She’s Mercedes, continue d’inspirer de plus en plus de femmes. Charlotte de Laitre et Claire Chappet, cofondatrices de Be my nest, y ont participé et ont été accompagnées par Pauline Laigneau, fondatrice de la marque de joaillerie Gemmyo et créatrice du podcast Le Gratin. Rencontre empreinte de complicité.

La Ligne Droite, le programme d’accompagnement des femmes entrepreneures de She’s Mercedes, continue d’inspirer de plus en plus de femmes. Charlotte de Laitre et Claire Chappet, cofondatrices de Be my nest, y ont participé et ont été accompagnées par Pauline Laigneau, fondatrice de la marque de joaillerie Gemmyo et créatrice du podcast Le Gratin. Rencontre empreinte de complicité.

Be my nest

Charlotte et Claire, c’est un duo hyper positif, plein d’énergie et de dynamisme. C’est d’ailleurs via le sport que les deux jeunes femmes se sont rencontrées : elles jouaient dans la même équipe de horse-ball, un sport collectif qui se joue avec un ballon à six anses et qui mélange le basket et le rugby. Rapidement, elles deviennent amies, puis collègues, dans une école de langues. Charlotte y travaille alors au service Hébergement des étudiants. Les prémices de Be my nest…

Sur la même longueur d’ondes

Sur la même longueur d’ondes

Quelques années après, Charlotte et Claire quittent leur poste respectif pour vivre des expériences totalement différentes. « Mais un soir, en rentrant du bureau, on s’est dit que nous n’étions peut-être pas au bon endroit », raconte Claire. On avait envie de faire quelque chose ensemble. On avait l’expérience de l’hébergement étudiant et on voyait bien qu'il y avait notamment un marché pour un produit génial – la chambre chez l’habitant - mais qui était mal exploité. On a eu envie de le faire à notre façon et on s’est lancé. »

 

Elles créent alors Be my nest, une plateforme humaine qui propose des chambres chez l’habitant aux étudiants et jeunes actifs qui souhaitent vivre une véritable expérience d’immersion. « Tout de suite, nous avons été sur la même longueur d’ondes, se rappelle Charlotte. Quand on travaillait à l’école, ce qui plaisait le plus en termes de logement, c’était la chambre chez l’habitant. C’est un produit qu’on connaissait extrêmement bien mais qui avait une image un peu désuète, un peu vieillotte. On savait que c’était un produit qui plaisait à la majorité des étudiants, et pas seulement pour ceux qui viennent en séjour linguistique. Ce produit peut réellement résoudre une grande partie du problème du logement étudiant à Paris. »

 

Prise de conscience et de confiance

Prise de conscience et de confiance

Be my nest

Malgré leurs personnalités solaires et obstinées, elles parviennent difficilement à communiquer plus largement sur Be my nest. « On avait ce syndrome de l’imposteur qui nous empêchait de faire vraiment ce dont on avait envie », explique Charlotte. « On l’a toujours encore un peu, il ne disparaît pas d’un claquement de doigts, mais on y travaille tous les jours. »


La clé ? Prendre confiance en soi. Et cette confiance indispensable à la réussite d’un projet, c’est grâce aux conseils de leur mentor, Pauline Laigneau, qu'elles l’ont peu à peu acquise. Ces derniers mois, le trio se voyait régulièrement pour discuter de sujets aussi divers que la communication et la mise en place d’une plateforme de marque efficace. « Ce sont essentiellement Charlotte et Claire qui travaillent », sourit Pauline. « J’essaie juste de leur donner confiance en elles. Après, sur certaines problématiques comme avoir plus de visibilité sur Be my nest, j’ai essayé de les aider avec mon expérience. Je leur ai également offert ma formation Growth qu’elles transforment actuellement en actions pour en tirer des bénéfices. »

Ces échanges enrichissants ont en effet engendré une prise de conscience chez le duo : la nécessité de travailler sur leur marque. « On existe depuis 5 ans et jamais on ne s’est vraiment posé la question de ce qu’est Be my nest et de ce qu’on a envie d’en faire », souligne Claire. « Or, c’est primordial. Les échanges avec Pauline ont permis cette prise de conscience. Elle nous a ensuite offert les outils pour agir concrètement. Il y a vraiment un Be my nest avant et un Be my nest après Pauline Laigneau. Aujourd’hui, on a l’impression de lancer une nouvelle entreprise. On communique sur nous et on s’expose. Comme dit Pauline, on commence à « devenir un peu pirate » dans le sens où on tente de nouvelles choses, on prend des risques… Nous n'aurions jamais fait cela il y a encore six mois. »

 

L’alignement des planètes

L’alignement des planètes

Be my nest

Le programme La Ligne Droite est donc arrivé au bon moment pour les deux créatrices de Be my nest. La crise de la Covid leur a permis de se libérer du temps pour repenser entièrement leur projet, comme l’explique Charlotte : « Avec la Covid, nous ne fonctionnions plus qu’à 25%. Nous avions donc du temps pour travailler sur le développement de notre marque. Ce que nous ne faisions absolument pas avant. »

« Cette crise, au final, pour nous, ça a été une opportunité, poursuit Claire. On a dû presque tout arrêter, puis est arrivé Mercedes-Benz et ce projet de La Ligne Droite qui nous a portées et reboostées. Pauline nous a aidées à prendre confiance en nous. C’était le bon timing, toutes les planètes étaient alignées et cela nous a permis de complètement révolutionner Be my nest. »

Il y a un an, leur entreprise fonctionnait en effet comme une agence immobilière. Elles s’occupaient de tout : trouver des chambres, les visiter, caster les propriétaires, orienter les locataires, faire les réservations… Rien n’était automatisé. Aujourd’hui, en ce début du deuxième trimestre 2021, Be my nest devient la première plateforme de location de chambres chez l’habitant à dimension humaine, annonce Claire. « On va automatiser le processus de réservation et basculer sur une plus grande plateforme tout en gardant notre ADN : la rencontre avec les propriétaires, le suivi et les conseils personnalisés, la confiance...

Grâce au programme La Ligne Droite et à Pauline, Be my nest est davantage structuré. Chaque jour, nous enchaînons les actions qui nous mènent à notre objectif. On avance tout droit, dans notre direction. On peut vraiment dire que nous avons trouvé notre ligne droite. »

Vous et la Ligne Droite

Vous et la Ligne Droite

Charlotte et Claire, qu’attendiez-vous d’un programme comme La Ligne Droite ?

Charlotte et Claire, qu’attendiez-vous d’un programme comme La Ligne Droite ?

Claire :
« Au début, nous n’avions pas vraiment bien conscience de ce qu’il allait se passer mais on trouvait ça génial. C’était pour nous une nouvelle aventure, ça allait nous changer de notre quotidien. On était encore un peu enfant. C’était comme un jeu. On se disait que ça allait booster notre visibilité et qu’on allait avoir de belles images pour notre Instagram. »

 

Charlotte :
« Et puis le nom de Pauline Laigneau est arrivé. Et là, on s’est dit « waouh ! » On a alors pris conscience qu’on allait pouvoir en ressortir pas mal de choses pour faire avancer Be my nest. »

Pauline, pourquoi avoir accepté de les accompagner ?

Pauline, pourquoi avoir accepté de les accompagner ?

Be my nest

Mentorer des personnes, c’est un peu ce que je fais via mon podcast. Je passe pas mal de temps à conseiller des personnes, des entrepreneurs soit qui se lancent, soit qui se sont déjà lancés. Avec La Ligne Droite, ce qui est très chouette, c’est qu’il y a un suivi. Leur histoire m’a aussi beaucoup touchée. L’entreprenariat, c’est souvent une histoire de rencontres. Et puis, je pense que c’est également important de donner de la visibilité à des entrepreneurs qui se lancent, de montrer que ce n’est pas facile tous les jours, mais que quand on croit en son projet et qu’on se bat, il y a des belles choses qui peuvent arriver. Montrer tout cela permet de donner des idées aux autres.

Comment s’est passé l’accompagnement ?

Comment s’est passé l’accompagnement ?

Pauline :
« Vraiment très bien. Et surtout, on a un vrai résultat. Il y a eu un déblocage qui s’est opéré chez Charlotte et Claire. Elles avaient tout pour y arriver. Elles avaient juste besoin que quelqu’un leur tende la main et leur dise qu’elles en étaient capables. La confiance, on l’acquiert souvent quand quelqu’un vous la donne. Je suis hyper fière et hyper contente pour elles. Il y a vraiment un avant et un après et ça, c’est assez exceptionnel. Ça donne un sens à tout ce que je fais. On dit souvent : « le bonheur est là quand on arrive à le partager ». C’est un peu la même chose quand on donne des conseils finalement. Et quand je vois que mes conseils ne sont pas laissés « lettre morte » mais qu’ils ont été transformés en actions, en quelque chose de concret, c’est pour moi la plus grande des satisfactions. »

Que vous a apporté le programme La Ligne Droite ?

Que vous a apporté le programme La Ligne Droite ?

Be my nest

Pauline :
« Au-delà d’une jolie rencontre, ça a été pour moi l’occasion de retourner un peu en arrière. Car finalement, tout ce qu’elles vivent je l’ai aussi vécu. C’est important de garder un esprit critique, de prendre du recul par rapport à soi-même. C’est sain pour continuer à avancer. Alors, oui, c’est du temps mais on en retire de l’amitié, de l’expérience… Tout est en plus extrêmement bienveillant. Ça mérite qu’on s’y attelle. »

Charlotte :
« La rencontre avec Pauline, ses conseils, sa formation nous ont aidées à orienter notre projet exactement là où on voulait aller. Le programme nous a permis de ne plus être tributaires du syndrome de l’imposteur. On se sent comme libérées. »

Claire :
« Du coup, on est beaucoup plus dans l’action. On arrête de tout remettre en question. Ce programme nous a vraiment permis d’évoluer… et on évolue d’ailleurs toujours. »

Les 3 conseils de Pauline Laigneau

Les 3 conseils de Pauline Laigneau

    1. Bien s’entourer.

    1. Bien s’entourer.

Entourez-vous de personnes bienveillantes mais challengeantes et complémentaires. Souvent, on a tendance à créer sa boîte avec des amis, des gens qui nous ressemblent. Or, il faut aussi des personnes différentes de nous.

    2. Sortir du syndrome de l’imposteur en étant objectif sur soi-même.

    2. Sortir du syndrome de l’imposteur en étant objectif sur soi-même.

Le syndrome de l’imposteur revient souvent, surtout chez les femmes. Pour en sortir, il faut regarder ce que vous avez réalisé de manière factuelle. Ce syndrome, c’est dans votre tête. On se dit « je suis nulle, je n’y arriverai jamais » ou « qui suis-je pour dire ou faire cela ? » Stop. Regardez ce que vous avez déjà accompli et ce qui a été un succès. Vous vous rendrez compte que vous êtes légitime dans ce que vous faites.

    3. Oser être « pirate »

    3. Oser être « pirate »

Marcher dans les lignes, ne pas s'écarter du droit chemin n'est pas toujours profitable. Parfois, il faut oser essayer, prendre des risques, sortir de sa zone de confort, être un peu « pirate ».

Be my nest

Be my nest

Be my nest

C’est une plateforme humaine qui propose des chambres chez l’habitant à Paris et en proche banlieue pour les étudiants et les jeunes actifs. La différence avec les autres plateformes ? Claire et Charlotte vont à la rencontre des propriétaires et visitent toutes les chambres. Grâce à cela, elles peuvent aider et orienter les étudiants et jeunes actifs vers la location qui leur convient le mieux. Disponibilité, confiance, authenticité sont les forces de Be my nest.

Plus d’infos sur www.bemynest.com

Formations par des entrepreneurs pour des entrepreneurs

Formations par des entrepreneurs pour des entrepreneurs

En plus de gérer sa marque de joaillerie de luxe 100% française Gemmyo et de partager ses conseils sur son podcast Le Gratin, Pauline Laigneau a lancé des formations sur des sujets business (plateforme de marque, business plan, art de la vente). Growth est ainsi la première école de la carrière. « L’objectif est de donner aux entrepreneurs, hommes et femmes, tous les outils efficaces pour développer leur projet professionnel », précise Pauline Laigneau.

 

Plus d'infos sur growth.le-gratin.fr et le-gratin.lnk.to/podcast.

 

Retrouvez les conseils inspirants, les témoignages et les interviews des mentors et des mentorées sur le podcast de La Ligne Droite (disponible sur toutes les plateformes de streaming). 

Claire et Charlotte de Be My Nest
Revoir

La confiance, la voie vers la réussite

Claire et Charlotte de Be my nest

Pauline Laigneau de Gemmyo
Revoir

Le pouvoir de l’action

Pauline Laigneau de Gemmyo